Réforme de l’organisation de la police

Accueil » Régions » Grand Est » Réforme de l’organisation de la police

Réforme de l’organisation de la Police : pour UNITÉ SGP POLICE FO Zone EST, la départementalisation n’est pas viable et n’a pour finalité que de démanteler les services de la Police Judiciaire et de la Police Aux Frontières.

La réforme de l’organisation de la Police ne doit pas être exclusivement l’essence du travail d’une élite bien souvent déconnectée des réalités du terrain.

Pour Stéphane MORISSE, secrétaire national délégué UNITÉ SGP POLICE FO de la zone EST, cette réforme n’obtient pas l’adhésion de ses collègues et suscite une légitime inquiétude au sein des services de la Police Judiciaire (PJ) et de la Police Aux Frontières (PAF) de la zone EST : « cette absence de reconnaissance de nos collègues PJ et PAF et le mépris affiché à leur égard génèrent un grand mal-être. Nous avons dès lors sollicité les directeurs zonaux de la PJ et de la PAF afin que des cellules de veille des risques psychosociaux soient organisés dans tous les services PJ et PAF de la zone EST ».

Telle que présentée et bien que l’administration cherche à convaincre du contraire, cette réforme signe la fin des services de la PJ et de la PAF dont la grande partie de la capacité opérationnelle basculera sous l’autorité du Directeur Départemental de la Police Nationale (DDPN).

« L’exercice de style auquel s’adonne l’administration ces dernières semaines pour chercher à convaincre du bien-fondé de cette réforme est un échec. On ne peut également pas qualifier les rencontres organisées dernièrement en tout point du territoire de cycle de concertation ou de dialogue social : le concept DDPN semble d’ores et déjà décidé jusqu’à l’écriture effective de la note. »

Pour UNITÉ SGP POLICE FO Zone EST, on ne règle pas les problèmes de délinquance avec cette réforme bien au contraire.

Alors que l’activité judicaire est de plus en plus complexe et la politique migratoire de plus en plus prégnante, démanteler la PJ et la PAF comme le conçoit la réforme serait une grave erreur.

La création des DDPN qui vise à unifier les services de Police de chaque département sous une direction unique ne simplifiera pas l’organisation de la Police : cela conduira irrémédiablement à se priver de moyens matériels et d’un savoir-faire qui ferait place libre au crime organisé.

Si une vision zonale avec la mise en place de Directeurs Zonaux de la Police Nationale est acceptable, la départementalisation n’est pas viable.

Pour UNITÉ SGP POLICE FO Zone EST, au sein des filières métiers, le maintien d’un lien hiérarchique et non fonctionnel au niveau de la zone est indispensable.

UNITÉ SGP POLICE FO Zone EST craint qu’à travers cette réforme, l’administration n’ait pour objectif que de faire des économies de gestion au détriment du service public Police.

Il est également de la responsabilité d’une organisation syndicale responsable de veiller à ce que ne soient pas commises des erreurs structurelles qui reviendraient à laisser des territoires entiers à la criminalité organisée.

En l’état, les premières victimes de cette réforme seront nos concitoyens.

Contact Presse : Stéphane MORISSE 06 29 81 02 33

Restez informé
Abonnez vous à notre newsletter pour ne rien rater des actualités

Contenu

Contenu

Métiers

Métiers

Région

Région

Fédération

Fédération
  • FSMI - FO

Spécialités

Spécialités