CSA MI du 22/05/2024 – FORCES DE SÉCURITÉ INTÉRIEURE, UN NOUVEAU CAP EST FRANCHI !

Accueil » Publications » Actualités » CSA MI du 22/05/2024 – FORCES DE SÉCURITÉ INTÉRIEURE, UN NOUVEAU CAP EST FRANCHI !

DÉCLARATION PRÉALABLE CSA MI 22 mai 2024

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs représentants de l’Administration,

Mesdames et Messieurs,

Chers collègues,

 

Comme souvent à l’occasion de la réunion de cette instance, nous faisons état d’une situation, d’un événement ou d’un drame, et alertons, souvent en ces termes : « On a passé un cap ! ».

Et bien, Mesdames et Messieurs, ces derniers jours, on a passé un cap !!!

*Deux de nos collègues du CP 13°, ont été grièvement blessés par balle à l’occasion d’une fouille de sécurité.

Deux de nos collègues de l’administration pénitentiaire ont été exécutés, par un commando, à l’arme de guerre, et à l’occasion d’une mission d’extraction.

En Nouvelle-Calédonie, un collègue de la gendarmerie nationale est mort par un tir hostile. Plusieurs, des nôtres, blessés, également par arme à feu…

Tirer délibérément sur les forces de sécurité intérieure était la panacée des terroristes, ou le fait de criminels acculés.

C’est désormais possible pour libérer un tiers ou passer un message politique.

Cap après cap…

D’abord les outrages, puis les menaces, les agressions à mains nues, à coup de pierre, de couteau, de mortier d’artifice, de cocktail molotov, de voiture lancée à pleine vitesse (Nous étions, hier, à la cérémonie en mémoire de Manon, Paul et Steven, au milieu de familiers et collègues en larme) … et maintenant à l’arme lourde.

Cap après cap, nos métiers sont devenus plus dangereux. Ils sont devenus mortels.

Face à cela, quelle réaction de notre société ?

Certains parlent d’accidents du travail. D’autres assurent des moyens pour retrouver et punir les coupables. Qui pour envisager les solutions ou prendre les dispositions qui nous préserveront de la réitération de tels actes ?

Chaque réitération de tels actes est un drame, personnel, familial, corporatiste, sociétal…

Et la prolifération de tels actes ferait le terreau du « cap suivant »…

La FSMI-FO est, évidemment, parfaitement consciente que le Ministère de l’Intérieur n’est pas fait que de personnels actifs de la communauté des forces de sécurité intérieures. Mais elle sait aussi que tous sont solidaires les uns des autres.

La FSMI-FO, au-delà des problèmes catégoriels, au-delà des craintes ou interrogations générées par l’imminence des JOP 2024, souhaitait lancer ce cri d’alarme dans cette instance, instance suprême du dialogue social au sein du Ministère de l’Intérieur, dans l’espoir de recueillir, en retour, mieux que quelques mots de compassion à leur endroit, et de pouvoir rassurer nos collègues quant à l’avenir. *

En vous priant de bien vouloir joindre la présente déclaration au procès-verbal de cette réunion.

 

La FSMI-FO

 

Restez informé
Abonnez vous à notre newsletter pour ne rien rater des actualités

Contenu

Contenu

Métiers

Métiers

Région

Région

Fédération

Fédération
  • FSMI - FO

Spécialités

Spécialités